jeudi 10 avril 2008 - Par Fraternité Matin Taille des caractères

   

Une trentaine de cadres du ministère de l’Agriculture (Minagri) sont en concertation depuis mardi dernier, et ce, jusqu’à demain, à l’immeuble « Caistab », au Plateau. Leur objectif, se former à l’élaboration des comptes de produits et à l’utilisation des bilans alimentaires dans le secteur agricole. C’est une initiative du Minagri, en collaboration avec l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Avec eux, des agents du ministère de la Production animale et des Ressources halieutiques, et du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique. Plusieurs résultats sont attendus au cours des travaux, selon M. Sogodogo Allassane, directeur de la statistique, de la documentation et de l’informatique au ministère de l’Agriculture. Il s’agit de la sensibilisation des cadres à la nécessité de produire des statistiques fiables, de façon régulière et selon les normes internationales, de la formation d’une expertise locale dans la conception et l’élaboration des comptes de produits et les bilans alimentaires. Le Minagri entend en outre, au dire de M. Sogodogo, asseoir, au cours de cet atelier, une équipe et un cadre de concertation nationaux autour des travaux d’élaboration des bilans alimentaires et des statistiques agricoles en général. Il s’agira enfin, de fournir, au terme des travaux, un rapport “ national pays ”, sur les bilans alimentaires pouvant aider à la définition des politiques et stratégies de développement agricole et de la sécurité alimentaire. La formation est assurée par des experts nationaux et internationaux en la matière. La cérémonie d’ouverture s’est faite en présence de Mme Marie-Noelle Koyara, représentante de la FAO en Côte d’Ivoire.


Casimir Djézou