Nous   vous adressons  ce  message   pour mieux  vous expliquer   notre   objectif.

Notre  pays  la COTE  D'IVOIRE   à l'instar de  plusieurs   pays  africains  et du  tiers   monde  se situe en  haut de   la  barre des  produits d'exportation . voici    par exemple le rang  qu'occupe   la   COTE D'IVOIRE pour   l'exportation de   produits  industriels:

Occupant en 2007, 66% de la population active et contribuant à hauteur de 70 % aux recettes d'exportation, l’agriculture affirme sa primauté dans l’activité économique de la Côte d’IvoireMais cette agriculture est elle-même marquée par la domination du binôme café-cacao qui représente 40 % des recettes d’exportation et 20 % du PIB et fait vivre 6 millions d’ivoiriens, avec 600 000 exploitations en activité[18]. Le cacao, dont la Côte d’Ivoire génère 40 % de la production mondiale, est la principale ressource économique du pays.

La Côte d’Ivoire occupe, à l’échelle mondiale, la place de premier producteur de cacao (1,404 million de tonnes, campagne 2003-2004) ; elle est troisième en ce qui concerne la noix de coco et figure parmi les dix premiers producteurs de café (154 000 t, campagne 2003-2004) dominée par la variété robusta. Le pays développe parallèlement d’autres filières de productions pour l’exportation telles celles de l’huile de palme (109 162 t), du coton (180 144), du caoutchouc (141 379 t), des bananes (307 227 t) et des ananas (226 022 t). Le pays produit des graines de palme 1,564 million t., de la canne à sucre 1,430 million de t., des noix de kola 65 216 t., des noix de cajou 167 000 t., des mangues 120 902 t. mangues.

Avec   tous ces chiffres,  je  pense  que  la cote d'ivoire   a  manqué sa  vocation  ou peut être  que  l'expression  "pays  agricole "   n'a   pas sa  place . il  est  temps  de  nous  poser  plusieurs nombre de  question . A qui  profite les produits   d'exportation ?  Qu'est ce qu'un   pays  agricole ?  Est ce  celui qui s'auto-suffit alimentairement  ou celui qui  nourrit  les  autres   par  son agriculture  ? Je  pense qu'il est grand  temps  pour chaque  ivoirien et chaque  africain de  tout  faire   pour avoir  de  quoi  à  manger , car  l'argent  du cacao  n'appartient  pas aux  ivoirien mais aux  dirigeants  ivoirien .

Notre  objectif  principal  est  d'emmener   l'ivoirien a  cultivé  pour  vivre et  non  pour  rêver  à  la  côte   d'ivoire des  grands  chantiers . pendant  les  moments   les plus  difficiles    les  propos  recueillis  aux  lèvres de  chacun de   nous  étaient  " ON  A FAIM , ON VEUT MANGER  "   pourtant  des  milliers de  tonnes  de  produits  d'exportations  étaient stockés dans  les  ports  de  SAN PEDRO et  ABIDJAN ,  mais  on avait  les  yeux  encore  tourné vers  la CHINE pour son riz .  Que  manque  t'il   à   la cote  d'ivoire   pour  produire du riz  ?  je  pense que  c'est  la  politique  ,  les  ivoiriens  rêvent  tous  parler   à  la  télé   nationale  en  tant que  leaders sinon  les  bas  fond    il en  a  dans  toutes  les régions  du  pays .

J'appelle  donc  tout ceux  qui  pensen comme  nous   à  s'investir  dans  les  produits   vivriers    pour eviter  d'appauvrir  les terres  en  même  tant que   les  paysans  à se  joindre   à  nous  en  laissant au  moins   un commentaire  .

je  vous  remercie  .

 

ARMAND KOFFI